Fusion

passeport
personnes

Nous nous réjouissons de vous rencontrer lors de ce s différentes manifestations!

La saison de chant se terminera par le giron des ch anteurs du Gros-de-Vaud qui aura lieu le dimanche 30 mai a Echallens. Amoureux de la nature et des animaux, des balades a pieds ou a vélo, nous vous convions a venir faire un passage dans notre région.

Dommartin est une commune calme ou il fait bon vivre. Vous y trouverez les ruines de la tour figurant sur les armoiries communales ainsi que le magnifique site du chemin des blés. Venez donc nous rendre visite. Ce charmant village, aux belles fermes cossues, telles que nous les aimons chez nous, a-t-il une histoire ? Retiré des grandes voies de communication, Dommartin, la patrie des Curchod a son histoire, une belle histoire dont chacun d’entre nous, gens de Dommartin, devons etre fiers et respectueux

A l’écart des grands axes routiers, Dommartin, situé quelques 20 km au nord de Lausanne, est bordé a l’Est par le cours de la Menthue et a l’Ouest par celui du Coruz.Situé a 730 m d’altitude et surplombant le « Gros-de-Vaud », Dommartin se trouve a l’extrémité Est du district d’Echallens. La Menthue représente la frontiere naturelle qui sépare le district d’Echallens avec celui de Moudon.Certains enfants de Dommartin ont la chance de pouvoir fréquenter la classe primaire du college du village. Cette classe fait partie du groupement scolaire primaire de Bottens et environs. Quant au secondaire, les éleves doivent se déplacer soit a Poliez-Pittet soit a Echallens.

Le type de production des 7 domaines agricoles de Dommartin est influencé par la topographie, le climat et l’environnement économique.Une exploitation a des cultures des champs et des cultures maraîcheres et la derniere s’est spécialisée dans les cultures des champs.Hormis les agriculteurs, Dommartin compte quelques indépendants : menuisier, ferblantier, entreprise de transport et battage, architectes et enfin le café-restaurant « Guillaume Tell », point de rencontre de la population. Mais malheureusement, Dommartin n’échappe pas a l’évolution qui se dessine dans beaucoup de petits villages de la campagne et devient de plus en plus « cité dortoir. ». En effet, la majorité des personnes actives doivent quitter le village pour aller rejoindre leurs places de travail.

Actualité